les voeux 2017

Vœux 13 janvier 2017

Mesdames et Messieurs, chers Savignacoises et Savignacois, Permettez-moi tout d’abord de remercier en votre nom toutes les personnalités présentes parmi nous ce soir
Marie Bellombo, vice Présidente en charge de la Petite enfance au grand Périgueux, Maire de Château l’Evèque.
Marie Hélène BORAS, Vice présidente en charge des voies vertes, piscines et rivières. Jacqueline LEYMARIE Présidente de l’office de tourisme du GPX et son directeur Frédéric PERRAUD.
Sandrine LEYMARIE, qui représente Monsieur GINIOUX directeur de l’école de management hôtelier de Savignac.
Corinne DUCROCQ Maire de COULAURES.
Daniel LEMAO Maire d’ANTONNE réprésenté.
Alain BUFFIERE Maire de SARLIAC.
Jean Jacques RATIER Maire de SORGES et Mme BETOUL.
Les représentants des communes de LIGUEUX et COURSAC :
Mesdames et Messieurs les Adjoints et Conseillers Municipaux.
Messieurs les représentants de la Gendarmerie en la personne du Lieutenant GRANGEARD et les Représentants des Pompiers de CUBJAC.
Monsieur l’abbé André PERYGA, nouvellement arrivé dans notre commune à qui je souhaite à nouveau la bienvenue.
Mesdames et Messieurs les Présidents d’Association

Je remercie chacun d’entre vous d’être venus pour ce traditionnel rendez-vous qui nous réunit pour célébrer la nouvelle année.
Je voudrais aussi au nom des Savignacois et de mon Conseil, présenter nos meilleurs vœux de bon rétablissement à Jacques Auzou, Président de la communauté d’agglomération du Grand Périgueux qui est actuellement en convalescence et lui dire que nous pensons bien à lui et que nous sommes en attente de son retour.
Je pense aussi aux familles touchées par le départ d’un être cher et aux personnes qui sont en souffrance, que cette nouvelle année puisse leur apporter apaisement et sérénité. L’année qui vient de s’écouler a été encore une fois pour notre pays, une année sombre marquée encore et toujours par la barbarie des attentats. Point de tabous ! Pas de lâchetés petites ou grandes, oui c’est une guerre qui ne dit pas son nom ; notre démocratie républicaine doit s’opposer à toutes les forces obscurantistes et sanguinaires qui nous attaquent et que nous devons plus que jamais, combattre sans faille, ni répit, car on le sait, cette guerre n’est malheureusement pas terminée.
Souhaitons nous, malgré la crise et les actes de guerre auxquels nous sommes confrontés, une foi solide, envers et contre tout, en un avenir meilleur grâce à notre travail et à notre engagement collectif et citoyen.
Entre le chaos et l’harmonie, la Vie n’est pas toujours facile, mais la Vie trouve toujours son chemin. L’adversité, nous ne devons pas la subir - et notre bonheur, nous en sommes les acteurs.
N’oublions jamais, que nous avons la chance d’avoir cette liberté d’action et qu’il est possible d’agir à chaque moment, maintenant, demain et après –demain.
Avant d’évoquer les actions menées en 2016, je veux vous présenter, au nom du conseil Municipal et en mon nom, des vœux de santé, de réussite, de bonheur à vous-mêmes et à vos familles. Nous devons aborder 2017 avec confiance et détermination.

Plusieurs familles de nouveaux habitants sont arrivées sur notre commune en 2016. Une dizaine. C’est avec un immense plaisir que nous les accueillons. J’espère que cette tendance s’amplifiera en 2017 car c’est bien le sens de notre action, favoriser la construction pour l’arrivée de primo-accédants afin de dynamiser Savignac et pérenniser nos écoles, nos commerces et nos entreprises. La commune est heureuse de leur offrir, en signe de bienvenue, un petit présent : le dernier ouvrage de notre auteur local connu et reconnu, Annie Herguido. Cet ouvrage contribuera à leur faire découvrir certains aspects historiques de notre territoire. Il leur sera remis tout à l’heure et leur sera dédicacé par Mme Herguido.

Pour ma première année de gestion, le qualificatif qui caractérise le mieux, à mon sens, 2016 est le mot INVESTISSEMENT :

  • Investissement de nos agents au service des administrés.
  • Investissement des élus. Particulièrement en matière de gestion des écoles et de suivi des travaux.
  • Investissement des associations pour les animations et le social.
  • Enfin, investissements financiers conséquents et maitrisés que je vais vous détailler.

En matière d’immobilier :

  • Démolition du vestiaire du stade, devenu vétuste et inutilisable, à la place nous souhaitons créer une zone de commerce.
  • Sur la place du 14 juillet, nous allons mettre en vente des emplacements pour l’installation d’une boulangerie et le regroupement des autres commerces. Dans notre projets de mandat, un des axe était en effet, de regrouper les commerces pour plus de cohérence, plus de dynamisme et de modernité et surtout pour faciliter le stationnement qui de nos jours est in dis pen sa ble – « No Parking- No business »
  • Vente de l’immeuble communal où se trouvait la petite bibliothèque. Cet immeuble était très vétuste et inoccupé depuis plusieurs années. C’est un Camerounais dont la fille fait ses études à l’école de management qui s’est porté acquéreur ; il a était séduit par notre village……
  • Vente en deux lots du grand terrain communal, chemin du Rat. Trois constructions prévues… un Permis de Construire déjà déposé.
  • Nous avons fait l’acquisition d’un terrain de 1800m2 pour la construction de la future Halle de 250 m2 environ, entre la Salle d’animation et la rivière. Ce projet va s’inscrire dans un aménagement d’ensemble 2017/ 2019.

En matière de travaux :

  • Nous avons refait une école maternelle et une garderie toute neuve. C’était la deuxième tranche d’un programme d’aménagement des écoles. La 1re tranche étant l’école Lemoine, il y a 4 ans. Désormais, pour les 2 écoles et la garderie, un seul accès, avec interphone et visiophone afin d’optimiser la sécurité des enfants. Une coursive a été créée permettant ainsi aux enfants de circuler à l’abri. Je crois que nous pouvons être fiers de nos écoles. Aujourd’hui, avec nos bâtiments neufs, notre jardin pédagogique, notre cantine bio, notre bon niveau d’enseignement, nous sommes en mesure, d’attirer de nouvelles familles et de les inciter à s’installer chez nous.

Je profite de l’occasion pour remercier notre directrice des écoles, Mme Montet et son équipe qui donnent le meilleur d’elles -mêmes pour nos enfants. Avec Mme Montet, nous avons développé un très beau partenariat et travaillé main dans la main pour créer et promouvoir le Jardin Pédagogique. Je la félicite pour l’obtention du label E3D d’une école engagée dans le développement durable, prolongement de la démarche de la commue qui a signé la charte départementale zéro pesticide à compter du 1er janvier de cette année. Ce travail de partenariat dans les écoles est extrêmement positif. En effet dans le cadre du concours départemental des villages fleuris pour lequel nous avons obtenu pour une 1re participation, la 3e place, nous avons eu aussi l’énorme satisfaction d’obtenir un prix spécial pour le jardin pédagogique de l’école. Alors encore une fois merci à Madame Montet et aux enseignantes, ainsi qu’à Olivia Dubreuil et Aude Guille en charge des écoles. Je n’oublie pas non plus, le travail de Jean Paul au jardin ainsi que l’ action de tout le personnel communal des écoles, des services techniques, et de la mairie. C’est le travail d’une équipe qui s’entend bien, qui partage les mêmes valeurs sur le sujet et qui regarde dans la même direction.

  • Par ailleurs, au hameau de Chauzanaud, l’enfouissement des réseaux suite au renforcement des lignes ERDF est terminé. De nouveaux candélabres ont été posés, il reste au fond du village un candélabre à changer et à déposer les anciens poteaux EDF.
  • Des réfections de chaussée ont été réalisées :
    • Sur la route allant de la carrière au village du Bost ainsi que dans le Village.
    • Sur la route de Pommier ainsi que dans le hameau
    • Sur la route du Baleytier à Chauzanaud , ainsi que dans le hameau, réfection rendues indispensables après les travaux d’enfouissement des réseaux.

La négociation des devis, à la baisse, des revêtements de ces 3 chantiers, nous a permis de financer la réfection et le revêtement du parking entre les ateliers et la place du 14 juillet et l’aménagement et le revêtement de la moitié du parking de la salle d’animation. Nous terminerons l’autre partie en 2017 .

  • Un autre chantier de grande ampleur a également été mené : la démolition de l’hôtel St Christophe. Et cela pour des raisons évidentes de sécurité. Chantier impressionnant mené à bien grâce au professionnalisme de l’entreprise Lambert. 450 tonnes de gravats ont été enlevés, des camions de bois et de pierres ont été sauvegardés, nous allons les réutiliser en régie pour créer des murets devant la mairie ainsi que dans le parc, et un abri pour la forge.
  • Prés du stade, à la place du vieux vestiaire entièrement démonté, un local technique qui abritera aussi des WC publics a été réalisé. Entièrement construit en régie sous la houlette d’un « certain » Alain ROUX. Je remercie l’équipe pour le travail accompli
  • L’année 2016, aura vu aussi, l’installation d’une borne de recharge pour véhicules électriques sur la place du 19 mars 1962 prés des ateliers. Cette borne est entièrement prise en charge par le SDE. Les usagers pourront s’abonner au service recharge MOBIVE sur le site internet et recevoir un badge. Ce badge permettra d’utiliser n’importe quelle borne du réseau déployée sur les départements de la Dordogne, mais aussi en Gironde, Lot et Garonne et Pyrénées Atlantiques.
  • Des barrières bois le long des terrains communaux ont été posées pour clôturer afin que les gens du voyage ne pénètrent plus sur les terrains au bord de l’eau et n’accèdent plus aux compteurs d’eau et d’électricité.
  • La voie au bord de l’Isle reliant la plage au pont a été transformée en voie piétonne. Laissant ainsi plus de quiétude à ces lieux propices à la détente et aux promenades en famille.
  • Le dépôt de déchets verts à été déplacé. Les aires de jeu du boulodrome ont été refaites et le local aménagé en eau et électricité.
  • Nous avons créé la voie prolongeant l’impasse Eugène LEROY et aménagé des barrières bois Chemin du RAT, le long des terrains constructibles afin de booster les ventes dans ce quartier. 3 maisons vont être construites et 2 terrains supplémentaires constructibles ont été mis à la vente, sous notre impulsion, par leurs propriétaires et sont d’ores et déjà retenus.

Nous avons aussi réalisé pas mal d’investissements plus modestes ou que je qualifierais de circonstance, mais qui étaient tout aussi importants ou urgents :

  • Suite à la démolition de l’hôtel St Christophe, nous procédons à la réfection des murs riverains qui sont en cours de finition.
  • Dans l’église, suite à des infiltrations anciennes et importantes, nous avons refait une partie des enduits intérieurs et amélioré la décoration. De plus, j’ai demandé qu’une heure de ménage de temps en temps soit faite par une employée communale car souvent l’église est très poussiéreuse et l’on ne peut la laisser dans cet état. Aujourd’hui, il n’y a plus de bénévoles pour l’entretenir donc il faut bien intervenir.
  • Nous avons mis aux normes handicap obligatoires, les accès de l’église et de la mairie.
  • Nous avons finalisé la cession de la venelle place de l’église. Prix de vente strictement égal au prix d’achat du terrain de 1800m2 pour la future halle. Donc opération blanche. A noter que cette venelle était occupée de fait par l’acquéreur depuis des années et des années. Il s’est donc agit d’une simple régularisation officielle.
  • Concernant le site internet de la mairie : il a été reconditionné. Il est désormais actualisé au jour le jour par un prestataire privé de Savignac, Laurent Faure, de la Clinique Informatique. A ce jour, plus de 3000 visites ont été enregistrées depuis Novembre 2016. Je remercie Laurent pour son travail et son implication, dans les écoles et pour le site, bien au-delà de ce que l’on pourrait lui demander. Merci Laurent. Je rêve que d’autres professionnels Savignacois aient envie de s’investir ainsi pour leur commune en nous donnant ne serait-ce qu’épisodiquement conseils et assistance.
  • Maintenant un sujet qui nous a préoccupé et mobilisé une grande partie de l’année, l’intercommunalité, le Grand Périgueux, dans lequel notre commune a choisi de s’intégrer. Nous y rejoignons ainsi des communes avec lesquelles des liens existaient déjà. (Sarliac, Antonne, Sorges, Escoire) Ce rapprochement se fait sous le signe de la solidarité. Elle est le fil rouge de nos concertations, et de nos actions. Nous souhaitons de cette manière, contrer les difficultés liées à la baisse des dotations de l’Etat. Aujourd’hui encore et toujours nous continuons inexorablement à subir des baisses importantes de dotations. En mutualisant les services et en construisant des projets communs, nous pourrons, mieux adapter nos financements pour nos projets. Je vous rappelle que le grand Périgueux attribue aux communes, un fond de mandature de 45.000€ sur des travaux, plus 16.000€ de fond de compensation pour les petites communes que nous sommes. Sachez enfin, que ce rapprochement ne vise qu’un seul objectif : améliorer notre développement et notre efficacité. Du reste, en mairie, nous mesurons déjà les aides qui nous sont apportées par les services du Grand Périgueux en matière d’urbanisme, de juridique et d’ingénierie. Ce soutien logistique est majeur pour la réalisation des projets de la commune.
  • Nous avions demandé à l’ATD, agence technique départementale une pré-étude d’aménagement de la place du Souvenir et de la place du Foirail. Nous sommes maintenant en possession d’un premier projet et chiffrage pour ces deux places. Cela va nous permettre en 2017 de lancer l’appel d’offre pour l’étude technique.
  • Par ailleurs, les travaux de rénovation de l’école primaire achetée par la CCI à la commune ainsi que l’aménagement de l’entrée de l’école hôtelière vont débuter d’ici quelques mois. Ils sont bien sûr financés par la CCI. Je tiens donc à souligner qu’il y a bien une volonté de pérennisation de l’école de management hôtelier à Savignac et ceci en est une preuve tangible.
  • Nous avons commencé à travailler sur l’implantation d’une boulangerie à Savignac. Nous sommes en contact avec un boulanger pour sa création. Il est déjà présent tous les mardis matin au marché place du 14 juillet. A ce jour, cette personne attend les accords de sa banque. Nous sommes sur la bonne voie et nous mettons les bouchées doubles pour parvenir à une ouverture en septembre. Croisons les doigts.
  • Enfin nous avons sécurisé les abords de l’école primaire avec la création d’un nouveau passage clouté, et d’un accès piéton vers le parking. Des bornes en bois ont aussi été implantées pour limiter le stationnement intempestif. Je précise que cette décision n’est pas dictée par une soudaine lubie mais tout simplement par la nécessité d’améliorer la sécurité des enfants et de mieux répondre aux directives « Vigipirate » actuellement au plus haut degré de vigilance. Je demande à tous de bien vouloir respecter ses directives indispensables.
  • Pour en terminer avec le bilan 2016 je dirais qu’au niveau gestion financière nous avons « serrer les boulons » en négociant les tarifs de nos achats et de nos travaux et de ce fait, nous avons pu réaliser de substantielles économies permettant ainsi de compenser en grande partie la baisse des dotations de l’état.
  • Les nombreux travaux réalisés en régie ont également contribué à ces économies.
  • Nous avons aussi tenu étale le lourd budget de fonctionnement des écoles.
  • Enfin la masse salariale globale du personnel communal s’est enfin stabilisée après l’emballement de 2015 dû à l’institution imposée des TAP.
  • L’année 2017 verra cette masse salariale diminuer par le non remplacement d’un départ à la retraite.
  • Nous espérons ainsi pouvoir revenir au niveau de 2014 c’est-à-dire avant la mise en place des TAP.
  • Je suis fière de ce résultat collectif et surtout fière d’avoir pu convaincre chacun d’apporter sa pierre à l’édifice.
  • Que tous nos agents en soient remerciés. Nous ne devons pas perdre de vue que ce n’est que l’argent du contribuable que nous ménageons.. !

L’année 2016 terminée, il nous faut déjà nous projeter sur 2017 qui nous offre de nouvelles perspectives. Nous comptons bien les mettre à profit cette année pour concrétiser la suite de notre programme.

  • Depuis le 1er Janvier, notre nouvelle communauté de communes est « le Grand Périgueux », j’y représenterai Savignac comme déléguée communautaire et les adjoints pourront participer aux commissions de travail pour le développement des grands projets territoriaux que sont :
  • L’URBANISME avec un PLUI à élaborer. Nous serons présents dans sa mise en œuvre avec Xavier Otéro qui m’épaulera sur ce sujet tout au long de l’année.
  • L’AIDE SOCIALE avec le CIAS du GPX ou Yvelines LOPES nous représentera.
  • Le DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Je siègerai dans cette commission pour intégrer nos projet en matière de tourisme et loisirs.
  • Le NUMÉRIQUE pour lequel j’ai demandé à Cyril CATARD de suivre ce dossier de la plus haute importance, notamment pour l’École de Management et pour nos entreprises.
  • La PETITE ENFANCE, dossier à suivre de très prêt par Olivia et Aude déjà très impliquées dans la vie des écoles.
  • Quelques informations toujours en corrélation avec notre nouvelle Communauté de communes :
    • La gestion de la station d’épuration passera au GPX en juin prochain.
    • Un contrat de 3 ans a été signé avec la déchetterie de Chardeuil que nous pourrons continuer à utiliser.
    • Pour Le centre de loisirs de St PRIVAT, la communauté de communes de Lanouaille restera gestionnaire jusqu’au 30 juin prochain, ensuite le grand Périgueux louera les bâtiments et engagera des travaux de remise aux normes et continuera son exploitation. A noter cependant que la communauté de communes de Lanouaille a décidé d’augmenter unilatéralement le coût journalier facturé aux communes de 20%. Il passe ainsi de 25€ par jour et par enfant à 30€.
  • Pour ce qui est de nos projets purement communaux nous aurons encore, cette année beaucoup de chantiers à mener.
  • Concernant le commerce, le conseil municipal a voté la vente d’emplacements sur la place du 14 juillet pour le regroupement des activités commerciales. Nous travaillons à ce développement primordial pour la survie de notre commune. Comme je l’ai déjà dit, la 1re implantation devrait être la boulangerie.
  • Nous poursuivrons le plan de réfection des voiries. Plan très couteux mais indispensable. Amorcé en 2016 il se poursuivra de 2017 à 2019.
  • La 2e partie du parking de la Salle d’animation sera également revêtue et le terre-plein central arboré.
  • Nous finirons le remplacement et/ou l’implantation des panneaux de lieux dits
  • Maintenant que le parc St Christophe apparait à la vue de tous, nous allons le mettre en valeur et peaufiner son accès coté Bd Sylvain BORDAS afin que cette entrée principale incite promeneurs et touristes à venir gouter son charme et sa fraicheur estivale. J’attends une étude de l’agence technique départementale pour nous aider à l’aménager.
  • L’état vient de mettre en place des aides dans le cadre des contrats de ruralité. A ce titre, nous avons déposé un dossier pour le financement d’un projet d’ensemble d’aménagement de la Plaine de loisirs du Gué.
  • Il comprend la construction de la halle et d’un petit bâtiment pour abriter la forge .
  • Un cheminement arboré de la salle à la halle et jusqu’à la plage
  • l’agrandissement de la plage et sa protection grâce à un enrochement évitant que chaque année les crues la détériore
  • la valorisation du bras mort de la rivière avec un cheminement et des plantes aquatiques
  • l’installation de l’éclairage public le long de la voie piétonne et enfin à terme la mise en place d’une guinguette avec activités nautiques.
    Les travaux s’étaleraient sur 3 ans. J’ai bon espoir que notre dossier soit retenu dans le cadre de la valorisation des territoires, réponse de l’Etat le 27 février prochain.
  • D’ores et déjà, nous avons sollicité le concours d’un architecte pour les plans de la future halle puisque nous détenons le terrain pour son emplacement.
  • Au premier semestre se concrétiseront financièrement les ventes du terrain du Marchat et de l’ancienne Bibliothèque. Je veux rassurer ceux qui nous ont dit que nous vendions les « bijoux de famille » Ces rentrée financières de l’ordre de 126.000€ ne passeront pas dans le budget de fonctionnement. Elles serviront à faire des investissements immobiliers. Dans ce cadre nous achèterons une parcelle de terrain Chemin du Rat à Mme Mazaudou pour avoir un accès piéton vers le parc et vers le centre médico-social. Le prix et la superficie ont déjà été négociés.
  • Le financement partiel de la construction de la halle proviendra également de cette manne financière.
  • Comme je vous le disais précédemment, nous lancerons, l’appel d’offre pour l’étude le l’aménagement de la place à l’entrée de l’école hôtelière ainsi que la place du foirail.
  • Nous allons continuer à démarcher les propriétaires de terrains constructibles pour les inciter à vendre, pour attirer de nouveaux habitants sur notre commune afin de pérenniser nos écoles, nos commerces, nos entreprises.
  • Nous poursuivrons les plantations d’arbres et le fleurissement de la ville et des abords de la salle d’animation jusqu’à la rivière. A ce sujet, le 24 janvier, le Conseil Départemental lors d’une cérémonie nous remettra le 3e prix des villages fleuris ainsi qu’un prix spécial pour le jardin de l’école.
  • dans le cadre de la réglementation « zéro produits phytosanitaires », nous ne pourrons plus utiliser de désherbant chimique, même si déjà en grande partie nous appliquions cette directive. Il va donc nous falloir du nouveau matériel adapté. Comme actuellement, l’agence Adour-Garonne subventionne à 70% ce matériel ainsi que les plantes vivaces couvre sol et les gazons à pousse lente, pour éviter des tontes, nous allons déposer un dossier de demande de subvention.
  • Pour aider nos agents de la voirie qui seront moins nombreux nous investirons dans du matériel de balayage, broyage et ramassage.

Pour finir, je souhaite remercier les associations et chaque présidente, chaque président et chaque bénévole pour le temps consacré à l’organisation des manifestations : 2e marché de Noël qui fut une réussite, inauguration de la chapelle, vide grenier, concerts, pièce de théâtre , randonnées, musique, danse et j’en oublie certainement ; merci encore à toutes ces personnes qui animent notre village. Ils peuvent compter sur la municipalité pour les soutenir dans leurs actions.
J’en profite pour vous annoncer les prochaines animations, Le loto de l’amicale laïque au profit des écoles le 4 février et le 1er TRAIL de Savignac le 16 avril.
Je souhaite aussi, remercier tous les agents communaux qui travaillent chaque jour au bon fonctionnement de la commune. Je remercie mes adjoints et les membres du conseil. Nous avons passé parfois des moments difficiles sur certains dossiers, notamment l’intégration au grand Périgueux, lourd dossier avec un nombre incalculable de soirées en réunion, mais toujours avec le plaisir de travailler ensemble.
Je souhaite que 2017 soit une année de satisfaction pour vous tous dans nos taches respectives. Nous avons déjà œuvré sans relâche toute cette année qui vient de s’écouler - mais nous devons continuer.
2017 nous ouvre de nouvelles perspectives que nous comptons bien mettre à profit pour développer nos projets et les inscrire dans le nouveau contrat de ruralité mis en place par l’État.
Je resterai à votre écoute et disponible pour vous. Plus que jamais, il est indispensable de replacer l’humain au cœur de toute activité ; alors malgré les difficultés que vous pouvez rencontrer, je souhaite que notre commune soit vraiment le lieu de votre épanouissement et que votre bonheur y soit complet pour l’année 2017.
J’en terminerai avec cette phrase de Victor Hugo griffonnée la veille de sa mort : « Aimer, c’est agir »…….. et c’est vraiment ce que je souhaite faire pour vous mes très chers habitants, AGIR.

Remise des cadeaux de bien venue aux nouveaux habitants

Pot de l’amitié et buffet dînatoire sous le gui de l’an neuf

(Environ deux cents personnes étaient présentes)

Documents à télécharger