Lundi 21 Décembre 2015

Le Piéton de Savignac n’en « revient » toujours pas.. !

Hier 20 décembre à Savignac, place du 14 juillet, c’était la foule, la fête, la bonne humeur, la convivialité, la musique, la zumba, le vin chaud,les grillades, les marrons grillés, le père Noël, les enfants, les parents, les « vieux », les jeunes,les stands, les producteurs, les commerçants, l’artisanat, et même les voitures de sports….

Bigre…mais que se passait-il ce 20 décembre ????

La « mémé » du Piéton n’avait pas vu cela depuis des années…. Elle se croyait revenue au bon vieux temps lorsque la halle était encore présente place de l’église et que les comices agricoles battaient leur plein.

Eh bien ce 20 décembre se déroulait à Savignac un grand Marché de NOËL. Oui, oui….

Le Piéton de Savignac en avait bien entendu parler… on lui avait même remis un prospectus avec dessus un père Noël…un « flyer » comme disent aujourd’hui les gens branchés.

Mais il était loin de se douter d’une telle ampleur.

La place était décorée, plus de 25 stands proposaient à profusion des victuailles, des produits de terroirs et des objets d’artisanat. Le marchand de pizzas était là, celui des crêpes et des gaufres aussi ; à la buvette on préparait le vin chaud et l’on servait la bière ; sous le chapiteau on grillait les magrets et sur des tablés de 20 places, de joyeux drilles dégustaient huitres, rillettes, aiguillettes, fromages et autres gourmandises.

C’était la fête dans la joie et la bonne humeur.

Le speaker allait de stand en stand, présentait chaque exposant, et le public fort nombreux faisait ses courses en prévision des fêtes… un cageot d’orange, un bouquet de mimosa, un pot de miel, un petit foie gras, quelques légumes, un fromage de chèvre ou un pain de campagne cuit au feu de bois.

Même le temps était de la partie, avec un soleil radieux et près de 15 degrés.

Et ce fut ainsi toute la journée, parole du Piéton, qui, toujours très bon marcheur, et n’en croyant pas ses yeux, passa et repassa à trois reprises.

A sa troisième visite vers 16 heures, il assista même au tirage au sort de la tombola gratuite qui récompensa deux heureux gagnants avec deux magnifiques paniers gourmands.

Notre Piéton rentrant fourbu de sa journée de marche n’en croyait toujours pas ces yeux et fini par se dire que peut être quelque chose était en train de changer dans ce village.

Finalement cela le rendit plutôt de bonne humeur et lui redonna l’espoir de voir la vie locale s’ouvrir plus largement sur le « monde ».

Alors…quand recommençons nous… ?