Le Chateau de Saint Privat

Le château de Saint Privat

Bien que la tour ne date que de 1914 et que le corps de logis ne semble remonter qu’au XVIII° siècle, le vieux repaire noble qui à précédé ces constructions était bien plus ancien.

Le terme de seigneur de Saint Privat apparaît dès le début du XVI° siècle avec François de La Faye archer des ordonnances du roi de 1500 à 1503 sous la charge du sieur d’ Albret, qu’on retrouvera en 1509, homme d’armes dans la compagnie des 50 lances de Jacques d’Excideuil dans son testament daté du 12 avril 1529 et fait au bourg de saint Privat d’Excideuil, il demandera que cent prêtres assistent à ses obsèques. sa première femme une demoiselle du Mas de Payzac donnera naissance à Alain, son successeur tandis que François, fils de la seconde, Agnès de Lambertie, fondera la branche du château voisin de Chardeuil.

Alain rendra hommage en 1541 au comte du Périgord qui était aussi roi de Navarre pour le fief de Saint Privat (entre autres marié à Marguerite (la jeune) Vigier de Prémilhac, il fera son testament en 1557.

Le successeur nommé Léonet écuyer seigneur de Saint Privat Nauvialle et la maison noble de Corgnac sera lui aussi homme d’armes des ordonnances du roi mais sous les ordres du prince de Navarre et du comte des cars entre 1560 et 1567 ; il épouse en 1572 Léonarde de Labrousse et leur contrat de mariage est passé devant Mr Brun, notaire à Saint Privat.

jean leur fils, lui aussi écuyer seigneur de Saint Privat et capitaine au régiment de Lambertie, en 1597 épousera Catherine de Lambertie mais il faut arriver à leur fils aîné Jean pour que Saint Privat passe aux mains d’une autre famille dont le souvenir est resté bien vivant : : les La Tour d’Igonie.

Alors qu’ isabeau Guitton de Maulevrier, épouse de ce dernier Jean était séparée de biens avec son mari, elle se fit attribuer saint Privat pour l’offrir à son neveu par alliance, guillaume de la Tour d’igonie, fils de sa belle-sœur Jeanne de La Faye et de Simon de la Tour d’Igonie, capitaine au régiment de Lambertie.

Les La Faye de Génis mécontents que le manoir de Saint Privat sorte de la famille , se dirigèrent sur Saint Privat dans la nuit du 8 août 1665 : attroupés de 80 à 100 personnes, tous armés seraient estés de force et violence dans le château de Saint Privat sur Lisle duquel ils auraient pris possession.’’ L’on raconte aussi qu’il : auraient emprisonné Isabeau et qu’un magistrat du présidial de Périgueux aurais été reçu à coups de fusil !

Vraisemblablement les La Faye ne récupérèrent pas le château même si un long procès, encore pendant en 1683, fut engagé Une alliance matrimoniale vint tout arranger par la suite car Marguerite de La Faye fille de pierre de la branche de chardeuil, épousa François de LA Tour. fils de Guillaume de la Tour de Saint Privat et de Marthe Saulnier.
Dès 1665 donc, les La Tour firent leur apparition à Saint Privat pour n’en disparatre qu’en 1868 lorsque Georges d’Amelin, petit-fils de Marguerite de La Tour vendit le château à Marguerite de Taillefer vicomtesse de Lastic par son mari Édouard.

A la mort de Marguerite, son fils Henry de Lastic vendra le domaine à son tour à Monsieur Robillard de Magnanville et le début du XX° siècle verra s’installer le dernier châtelain en la personne d’Henry Parent de Curzon archiviste et constructeur de Ia fameuse tour.

Après la seconde guerre mondiale le château sera vendu à la Sogerma qui en fera un centre de vacances qui y fonctionnera jusqu’à une époque récente.
Au début de XXI° siècle le château est à vendre.

Le château appartient de nos jours à la communauté des communes causses et rivière en Périgord qui en fit un centre de loisirs pour les enfants et un centre départemental de formation du SDIS 24.

SOURCES :
Pierre Huet : Généalogie de Ia maison de La Faye.
Fonds 3 E des archives départementales de la Dordogne (minutes notariales)

notes :
SOGERMA société girondine d’entretien et de réparation de matériel aéronautique.

le chateau de st privat et les fleurs 006 le chateau de st privat et les fleurs 010 le chateau de st privat et les fleurs 009 le chateau de st privat et les fleurs 007