Chapelle du manoir de Peytelie

Le hameau de Peytelie, accueille une chapelle dépendant du manoir du même nom.

Chapelle de la Peytelie

Chapelle du manoir de Peytelie
Chapelle du manoir de Peytelie

Le hameau de Peytelie, à Savignac-les-Églises, accueille une chapelle dépendant du manoir du même nom.

En effet, lors de la vente des anciens bâtiments après la révolution, la chapelle a été vendue comme Bien National. Le Sieur Roumy héritier de la famille ayant fait construire la chapelle l’a racheté pour 1100 livres.

Le hameau de Peytelie possède ainsi une petite chapelle du XVIIe siècle. Elle est de forme rectangulaire et de style sobre et rustique. Sa façade, surplombée d’un clocheton mur, présente une porte à double battant placée dans une arcature de pierre. Au-dessus, se trouve une fine baie grillagée qui doit contenir un vitrail. On retrouve le même type de baie sur l’un des côtés de la nef, à l’autre extrémité de la chapelle. La toiture de tuile a probablement fait l’objet de restaurations. Enfin, à l’intérieur se trouve un retable qui date lui aussi du XVIIe siècle.

Cette petite chapelle de la Peytelie constitue l’un des nombreux lieux de culte de la commune de Savignac-les-Églises. Autrefois elle dépendait de la paroisse de Saint Privat d’Excideuil, avant que celle-ci ne fusionne avec Savignac les Deux Eglises. (Auparavant elle dépendait de la paroisse de Saint Vincent D’Excideuil dont Saint Privat et La Peytelie en composaient deux gros hameaux.

Clocher de la chapelle de Peytelie

Clocher de la chapelle
Clocher de la chapelle

Le clocher de la chapelle de Peytelie consiste en une arcade de pierre qui date certainement de la construction de l’édifice.

La chapelle de Peytelie comporte un clocheton-mur qui s’élève au-dessus de sa façade. Il est composé d’une arcade de pierre dont la base est large, et dont l’épaisseur s’amenuise au fur et à mesure que l’on s’approche de la clef. Cette arcade est surmontée d’une croix de pierre. Cependant, il ne contient plus de cloche, ni de support ou de mécanisme permettant de la faire sonner. Il est vraisemblable que ce clocher soit contemporain de la chapelle, c’est-à-dire du XVIIe siècle.

A l’origine, la chapelle était couverte en Lauzes comme une majorités de construction du secteur. Sont toit typique a été remplacé par des tuiles au début des années 1920. La charpente trahit l’ancienne couverture par la présence de fermes-chevrons typiques des couvertures en lauzes.

Cette chapelle a été construite par La famille Roumy vers 1636 après le premier incendie du Château de la Peytelie. Elle a été consacrée par l’Évêque de Périgueux quelques années après.